Track 01

par Anoé / Jean-Philippe Dauphin | Monthly Loops I

Listen or download the full album for free on Bandcamp :

Anoé on Bandcamp

Download as a .zip file (40 tracks):

Donwload the cover:

PAYSAGE BIOGRAPHIQUE

…Traquant amoureusement l’étrangeté refoulée dans ce qui est familier, comme haineusement la familiarité naissante dans ce qui est étranger… Cherchant midi à quatorze heure… Ne mangeant ni viande bleue ou trop cuite, saignante oui…. Ne buvant ni lait entier ni écrémé, demi écrémé oui…. Ne se soignant jamais complètement, toujours à moitié, malgré l’embarrassante récidive des organes ( les sinus par exemple )… Ne donnant ni sexe ni bœufs à l’insistante détresse des temps qui courent, à la charrue électrique des temps modernes… Ne se soumettant qu’à une chose : au siège de l’impermanence… Passant de la guitare à la caméra, de l’écriture au dessin, de la lecture aux toilettes, car il y a une limite indigeste pour chaque chose que nous poussons jusqu’au bout… Pour souci : être de passage, aller au vent puis disparaître oui…. Pour vocation : PROVOQUER DES HASARDS CHANCEUX…

LES ENREGISTREMENTS

Cette série de boucles a été produite spontanément, jouée une seule fois et expérimentée avec divers instruments, lors de l’acquisition, l’hiver 2004, d’une pédale « loop-station / Boss RC-20 ». La proposition de ces morceaux, et plus précisément la forme sous laquelle ils sont composés, que nous pourrions nommer « bouclage », vient de la sensation qu’à l’écoute de celle-ci, après enregistrement, quelque chose qui n’a ni début ni fin, semblait plutôt participer d’un certain « milieu », comme nous pourrions dire d’un film classique, une fois arrivés à la moitié de sa durée et de sa narration, que nous sommes déjà en ce « milieu », où tous les éléments dramaturgiques sont révélés. Ainsi choisir cette forme close sur elle-même, « bouclée », suscite quelque chose d’infini à résoudre, à l’intérieur même de l’écoute qu’elle souhaite proposer : en ce milieu d’un devenir, dont l’intérêt de son éternel retour engage de nouvelles résonances au sein même de la répétition.

« On entre jamais deux fois dans la même eau », énonçait Héraclite.

On écoute jamais deux fois de la même oreille…